Mardi 17 mai 2022

Le procès en appel des anciens dirigeants de France Télécom, dont l’ex-PDG Didier Lombard, s’est ouvert le 11 mai 2022. En 2019, ils ont été déclarés "coupables d'avoir mené une politique de déflation des effectifs à marche forcée" qui aurait poussé plusieurs dizaines de salariés au suicide. La cour devra se prononcer sur la légalité de ce jugement.

Réagir

En cause : le dépassement systématique et persistant des valeurs limites fixées pour les microparticules PM10 dans les zones Paris et Martinique/Fort-de-France, et le fait que les plans relatifs à la qualité de l'air n'aient pas permis que la période de dépassement soit "la plus courte possible".

Réagir