Procès France Télécom

Le 15/07/2019
A la une

Procès France Télécom : "Le tribunal voulait comprendre, cet objectif est atteint"

Élodie Touret

C'est "un lourd fardeau" que le tribunal de Paris a emporté, refermant la dernière audience, jeudi 11 juillet. Vient maintenant le temps du délibéré, verdict le 20 décembre. Est-il possible de condamner pénalement un harcèlement moral managérial, institutionnalisé ? La loi le prévoit-elle ? Le tribunal peut-il le reconnaître ? Telle est bien la question juridique essentielle de ce procès hors norme.

Le 08/07/2019
A la une

Procès France Télécom : peines maximales requises par le parquet pour des "chauffards du travail"

PHILIPPE DESMAZES / AFP

À l’issue d’un réquisitoire de plus de cinq heures présenté vendredi, les deux représentantes du parquet de Paris ont demandé au tribunal de prononcer le maximum des peines pour harcèlement moral à l’encontre des anciens dirigeants de France Télécom. Soulignant la stratégie "délibérée" au plus haut niveau de "déstabilisation" des collaborateurs, elles ont estimé que la responsabilité personnelle des prévenus est engagée.

Le 05/07/2019
A la une

Procès France Télécom : "les prévenus étaient au courant des effets pathogènes de leur politique"

Louis-Pierre Wenès (ex n°2) et Nathalie Boulanger (ex-directrice des actions territoriales), le 4 juillet 2019. Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Les dirigeants de France Télécom ont choisi de mener une politique risquée pour la santé de leurs agents, alors qu'ils auraient pu faire autrement. Puis ils ont délibérément omis d'écouter médecins du travail et syndicats qui les alertaient des effets pathogènes. Voici ce que les avocats des parties civiles ont tenté de démontrer hier. Pour eux, les faits relèvent d'un harcèlement moral systémique.

Le 02/07/2019
A la une

Procès France Télécom : "Nous sommes face à des stratégies de déstabilisation"

THOMAS SAMSON / AFP

"Mise en obsolescence des compétences", statut d'"apprentis à vie", "précarisation subjective"… Lors de l'avant-dernière audience d'examen au fond du procès pour harcèlement moral des anciens dirigeants de France Télécom, la sociologue Danièle Linhart a décrit un système de management dans lequel "des gens ont été attaqués personnellement, dans leur identité".

Le 26/06/2019
A la une

Suicides chez France Télécom : quand les techniques managériales déstabilisent des salariés déjà fragiles

Rassemblement devant le tribunal de Paris le 6 mai 2019. Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP

Suite du procès France Télécom. Le 24 juin, la cour s’est penchée sur deux suicides et deux tentatives de suicide. Dans les quatre cas, les salariés étaient déjà fragiles voire atteints d’une maladie psychiatrique. La défense réfute tout lien de causalité entre ces gestes et le travail.

Le 14/06/2019
A la une

Procès France Télécom : "Les RH n’ont pas joué un rôle de régulateur et de préventeur de la santé"

© AFP

Après six semaines d'audience, le témoignage d’une sociologue ayant participé à une vaste enquête de Technologia sur les conditions de travail, est venue alourdir le malaise déjà palpable dans le tribunal. Sept anciens dirigeants du groupe France Télécom y sont jugés pour "harcèlement moral au travail" entre 2007 et 2010.

Le 20/05/2019
A la une

"Machine à broyer", Loch Ness et CHSCT : une après-midi au procès France Télécom

Lionel BONAVENTURE / AFP

La deuxième semaine du procès France Télécom est revenue sur les années 2002 à 2005, qui ont précédé la vague de suicides. Il s'agissait, entre autres, de s'intéresser aux procédures mises en place pour changer les agents de poste. La présidente de la cour a exhumé des documents qui alertaient déjà des RPS liés aux changements d'organisation en cours et à venir.

Le 27/05/2019
A la une

[interview] France Télécom : "Espérons que le procès amènera une réflexion salutaire sur les modes de management"

Lionel BONAVENTURE / AFP

Le procès de France Télécom et de ses ex-dirigeants soupçonnés de harcèlement moral organisationnel ayant occasionné le suicide d’une trentaine de salariés entre 2007 et 2009 se tient jusqu'au début du mois de juillet. Xavier Alas Luquetas, associé fondateur d’Eleas, un cabinet conseil spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux, tire les premières leçons de cette affaire.

Le 30/04/2019
A la une

Suicides de France Télécom : les syndicats attendent la reconnaissance d'un harcèlement moral généralisé

actuEL-CE.fr

Du 6 mai au 12 juillet va se tenir, au tribunal correctionnel de Paris, le procès de France Télécom. Les juges devront dire si l'entreprise, en tant que personne morale, mais aussi sept de ses anciens dirigeants, parmi lesquels le PDG, le n°2 et le DRH, sont coupables du délit de harcèlement moral. Syndicats et associations d'aide aux victimes espèrent que ce procès sera celui du management par le stress.