Risques psychosociaux

Le 05/10/2020
A la une

Quelles sont les conditions de travail qui poussent les travailleurs à faire du présentéisme, même malades ?

La Dares a étudié le lien entre les conditions de travail et le présentéisme en cas de maladie, rappelant au passage que celui-ci représente un coût pour la collectivité. La propension au présentéisme apparaît liée à des facteurs de risques psychosociaux.

Le 03/09/2020
A la une

L'absence de harcèlement ne veut pas dire absence de manquement à l'obligation de sécurité

Crédit : THOMAS SAMSON / AFP

Si les faits ne permettent pas de laisser présumer l'existence d'un harcèlement sexuel, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas lieu d'examiner si un manquement de l'employeur à son obligation de sécurité est à l'origine du harcèlement invoqué.

Le 28/07/2020
A la une

Harcèlement sexuel : précisions sur le contrôle opéré par la Cour de cassation

Comme pour le harcèlement moral, la Cour de cassation s'en remet à l'appréciation faite par les juges du fond d'une situation susceptible de caractériser un harcèlement sexuel, sous réserve de respecter le régime probatoire en la matière.

Le 27/07/2020
A la une

[interview] Thomas Bonnet : "Le risque émotionnel est invisible pour l’organisation du travail"

Lorsque des émotions engendrées par l'activité viennent perturber celui qui travaille, elles peuvent parasiter le professionnel, jusqu'à lui donner le sentiment d'avoir mal fait son travail. C'est ce que le sociologue décrit comme le "risque émotionnel". Attention, prévient-il, alors que le collectif de travail se protège souvent spontanément de ce risque, l'individualisation grandissante du travail nie cette capacité collective.

Le 20/07/2020
A la une

Face à la crise sanitaire, les soignants ont "tenu, tenu, tenu... puis ont laissé émerger stress et souffrance"

LUCAS BARIOULET / AFP

La crise sanitaire a eu des conséquences sur la santé mentale du personnel hospitalier. En cause : le stress et la fatigue dus à la désorganisation, l'anxiété liée à la peur de contracter le virus, ou encore la souffrance de mal faire son travail. L'activité dégradée a aussi parfois accentué des risques psychosociaux préexistants.

Le 17/07/2020
A la une

Pas d'indulgence pour le salarié ayant tenu des propos dégradants à caractère sexuel

Le fait pour un salarié de tenir à l'encontre d'une collègue de travail des propos dégradants à caractère sexuel constitue une faute grave, l'absence d'antécédents n'excusant en rien un tel comportement.

Le 01/07/2020
A la une

Un employeur condamné pour "mise au placard" d'un salarié

La cour d'appel de Paris a condamné pour harcèlement moral une entreprise qui avait vidé de leur substance les activités attribuées à un salarié. Une affaire qui rappelle que si le "bore out" n'est pas reconnu par la jurisprudence, les juges tiennent compte de l'absence de tâches confiées comme une composante du harcèlement moral.

Le 11/06/2020
A la une

Le risque de suicide est beaucoup plus important chez ceux qui sont exposés aux risques psychosociaux au travail

Si le dernier rapport de l’Observatoire national du suicide reste prudent sur les liens de causalité entre conduites suicidaires et certaines situations de travail, il souligne que le risque suicidaire est deux fois plus important chez les salariés les plus exposés aux risques psychosociaux. Les connaissances sur le suicide lié au travail restent parcellaires, tout comme les liens entre suicide et chômage, mais des outils en construction devraient permettre de lever des zones d’ombre.

Le 10/06/2020
A la une

Le déconfinement peut aller de pair avec des tensions entre salariés

La santé psychologique des salariés s'améliore quelque peu depuis le déconfinement, selon le cabinet Empreinte humaine. Mais la moitié des travailleurs perçoivent de nouvelles tensions. Beaucoup aimeraient que leur employeur les aide à mieux appréhender psychologiquement leur travail.

Le 03/06/2020
A la une

"La crise a révélé un management à bout de souffle"

Une étude de la chaire management et santé au travail de l’IAE de Grenoble pointe les failles du management dans la gestion du télétravail à distance pendant la période de confinement. Pour Emmanuel Abord de Chatillon, directeur de la chaire et coordonnateur de l’enquête, il doit se réinventer. Au risque sinon de disparaître.